Météo Nantes

dimanche 30 avril 2017

sortie castor du 5 mai

La sortie castor du 5 mai est complète. Le nombre de participants étant très limité. Désolé pour les retardataires, rendez-vous l'année prochaine !

mardi 4 avril 2017

Pétition contre le glyphosate

Initiative Citoyenne Européenne contre le glyphosate

Monsanto nous empoisonne. Un rapport publié hier par l’association Générations Futures dévoile que 100% des échantillons analysés auprès de 30 cobayes contiennent du Glyphosate. Parmi ces cobayes, on compte de nombreuses personnalités telles que la chanteuse Emilie Loizeau, la journaliste Charline Vanhoenacker, la députée et ex-ministre Delphine Batho ou encore l’humoriste Guillaume Meurice. Ce résultat, à confirmer éventuellement sur un échantillonnage plus large, confirme une contamination généralisée de la population par le glyphosate ! Plus inquiétant encore, la concentration moyenne de glyphosate trouvée était de 1.25 ng/ml d’urine soit 12,5 fois la concentration maximale admissible pour un pesticide dans l’eau de 0.1 ng/ml.

La Commission européenne doit décider de la ré-autorisation du glyphosate. Le lobbying de l’industrie chimique sera intense… Mais les citoyens peuvent changer les choses !

Un produit classé cancérigène

Le glyphosate est un herbicide élaboré par Monsanto en 1974. Sa toxicité pour l’Homme et pour l’environnement suscite de nombreux débats, et les études à ce sujet se suivent et se contredisent.
En mars 2015 cependant, le centre international de recherche sur le cancer (CIRC) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont réuni 17 experts pour examiner toutes les études disponibles… Et le glyphosate a été classé comme cancérogène probable pour l’Homme.

En 2016, la Commission européenne envisageait de ré-autoriser l’usage de cet herbicide pour 15 ans, mais au vue de la mobilisation record de milliers d’européens, la durée a été finalement revue à 18 mois. Un grand pas à la hauteur de la mobilisation citoyenne attendue.

Objectif : 1 million de signatures pour faire entendre l’opposition


Alors que nous sommes parvenus au terme de ces 18 mois, une Initiative Citoyenne Européenne, intitulée « Arrêtons le glyphosate » et soutenue par plus de 54 associations à travers toute l’Europe, appelle à s’opposer définitivement à l’autorisation du glyphosate.

À cet effet, cette initiative citoyenne invite à :

  • Interdire les herbicides à base de glyphosate, dès lors que des liens ont été établis entre une exposition à ceux-ci et l’apparition de cancers chez l’Homme et que l’utilisation de ces produits a provoqué des dégradations des écosystèmes,
  • Faire en sorte que l’évaluation scientifique des pesticides aux fins d’une approbation par les autorités de régulation de l’UE s’appuie uniquement sur des études ayant été publiées, commandées par les autorités publiques compétentes et non par l’industrie des pesticides,
  • Fixer à l’échelle de l’UE des objectifs obligatoires de réduction de l’utilisation des pesticides en vue de parvenir à un avenir exempt de pesticides.

Pour vous opposer à la ré-autorisation du glyphosate, signez l’Initiative.

Petite astuce : si vous estimez que certains des renseignements demandés dans le formulaire sont trop indiscrets ou pourraient être détournés, remplacez les par des données neutres, car ils sont obligatoires pour faire valider votre signature : voir ici, en page 5.

Des alternatives au glyphosate... 

et autres herbicides chimiques existent, en voici quelques unes.